Est-ce que la police peut me demander mon titre de séjour lors d’un contrôle ?

Aug 17, 2022 · 4 min to read

Selon l’article 611-1 du CESEDA, « En dehors de tout contrôle d’identité, les personnes de nationalité étrangère doivent être en mesure de présenter les pièces ou documents sous le couvert desquels elles sont autorisées à circuler ou à séjourner en France à toute réquisition des officiers de police judiciaire ». Ainsi, l’étranger doit toujours avoir ses papiers sur lui afin de démontrer la régularité de son séjour. La police peut donc vous demander votre titre de séjour lors d’un contrôle. Par contre, ceci devra être à certaines conditions.

Quelles sont les conditions ?

C’est uniquement les forces de l’ordre qui sont habilitées à effectuer ce type de contrôle. Cela va concerner les officiers de police judiciaire, les agents de police judiciaire ou adjoint sous la responsabilité de l’OPJ. Ce contrôle peut avoir lieu dans le cadre ou en dehors d’un contrôle d’identité fondé sur l’article 78-2 du Code de Procédure pénale. L’agent de police pourra demander à l’étranger de présenter des documents qui attestent de la régularité de son séjour.

La vérification des documents relatifs au séjour doit se faire de manière encadrée et justifiée afin d’en limiter les abus. En effet, il ne peut être effectué que si des « éléments objectifs, extérieurs à la personne contrôlée permettent de présumer qu’elle est étrangère ». Dans un arrêt en chambre criminelle du 10 novembre 1992 (pourvoi n° 92-83352), la Cour de cassation avait considéré que le fait pour une personne de parler une langue étrangère n’est pas un élément extérieur à la personne et ne pouvait justifier le contrôle.

Il est indispensable pour l’officier de police judiciaire de démontrer ce qui a justifié le contrôle afin de lutter contre les contrôles dits « de facies ». L’objet est d’éviter des contrôles qui seraient discriminants, car fondés sur des critères physiques tels que la couleur de peau.

Quelles sont les conséquences d’un refus ?

Dans les cas où l’étranger refuse de se conformer au contrôle, il est possible d’avoir recours à sa retenue pour vérification de son droit de séjour. C’est une mesure administrative qui permet de retenir la personne pendant un délai de 24 heures maximum dans les locaux de police ou de gendarmerie le temps de vérifier la régularité de son séjour.

Le procureur de la République doit être informé immédiatement dès le début de la retenue qui ne peut se confondre avec une garde à vue. Un procès-verbal sera dressé et transmis au Procureur.

L’officier de police judiciaire doit mentionner à l’étranger ses droits : droit à un interprète, droit à un avocat, droit à un examen médical, de prévenir une personne ainsi que d’avertir les autorités consulaires de son pays. À la suite de cette retenue, soit l’étranger repart après vérification de la conformité de ces papiers ou dans le cas contraire, il peut faire l’objet d’un placement en centre de rétention administrative ou d’une assignation à résidence en vue de son éloignement.

Pour éviter toutes sortes de malversations, il est alors intéressant de disposer d’un titre de séjour afin de pouvoir jouir d’un séjour régulier. Heureusement, la majorité des étrangers en France peuvent prétendre à la demande d’un titre de séjour. Pour ce faire, il suffit de rassembler les pièces nécessaires et de demander un rendez-vous sur la plateforme rdvprefecture.com. Ce site offre une excellente fiabilité et de nombreuses personnes en profitent pour la demande de leurs rendez-vous en préfecture sans avoir à créer un compte.


Need an appointment at the prefecture?

336 prefectures and sub-prefectures, 734 types of meetings. Unlimited real-time email and SMS alert. No account creation. 9.90€

Get an appointment

Get your appointment in 15 days on average

About

Rendez-vous Préfecture offers you to be alerted instantly as soon as an appointment is available in your prefecture, which works for all types of appointments and in all the prefectures and sub-prefectures of France.

© 2022 Rendez-vous Préfecture