Ais-je besoin de parler français pour obtenir un titre de séjour ou une naturalisation ?

Mar 19, 2022 · 4 min to read

La première chose à maitriser si l’on souhaite vivre ou résider dans un pays étranger, c’est bien sa langue ! Depuis 2012, la France qui accorde la nationalité française à plus de 100 000 étrangers par an a exigé la maîtrise de la langue française à tous les prétendants à la résidence de longue durée et à la naturalisation.

Depuis l’année 2018, elle exige ainsi une « maîtrise minimale du français » pour accéder au titre de séjour et à la nationalité française. Une maîtrise de base qui devrait permettre à l’étranger de s’exprimer couramment sur des sujets du quotidien, et de tenir une conversation simple.

Pourquoi la maîtrise de la langue française est-elle exigée ?

L’initiation au français constitue l’une des conditions incontournables d’intégration en France. Toutes personnes étrangères souhaitant obtenir une carte de séjour, une carte de résident ou la nationalité française doivent obligatoirement avoir un niveau de français minimal. On parle alors d’une connaissance de base de la langue française qui permettrait à l’intéressé de pouvoir s’exprimer librement dans la vie quotidienne, et de participer à de conversations simples.

Comment est évaluée la maîtrise de la langue française ?

Le but ici est de s’assurer de la complète autonomie de l’étranger dans sa vie quotidienne, mais aussi dans sa vie professionnelle. Par exemple : lorsqu’il exerce son activité professionnelle, lorsqu’il fait ses courses, lorsqu’il se rend dans un centre médical, lorsqu’il se rend dans les endroits publics, etc.

L’évaluation du français pour l’obtention d’un titre de séjour

Selon les termes de la loi du 7 mars 2018, l’obtention des titres de séjour et de la carte de résident est inévitablement rattachée à la connaissance de la langue française.  

Ainsi, pour démontrer ses compétences en français, le demandeur de titre de séjour doit détenir des certifications ou des diplômes équivalents au niveau A2 du CECR. Il doit également avoir passé des examens linguistiques auprès d’organismes certificateur agréé sur le plan national ou international tels que la Chambre de Commerce et d’Industrie de Paris par exemple.

Au niveau A2, on a l’assurance de :

  • la maîtrise des expressions habituellement utilisées ;
  • la compréhension des phrases isolées ;
  • la capacité de communiquer et d’échanger sur les tâches quotidiennes ;
  •  la capacité à échanger des informations simples et de converser sur des sujets familiers.

L’évaluation du français pour l’obtention de la Naturalisation

Les dispositions portant sur la maîtrise minimale de la langue française concernent également toutes personnes demandant  à avoir la nationalité française par la « naturalisation ».

De même que pour l’obtention du titre de séjour, l’étranger doit présenter un diplôme ou une attestation de maîtrise du français équivalent au niveau B1. Les examens y afférents doivent avoir été effectués à l’oral et à l’écrit auprès d’organismes agréés par l'Etat.

Par ailleurs, la maîtrise de la langue française est également évaluée lors de l’’entretien de naturalisation qui a lieu au sein même de la Préfecture. Il s’agit de l’entretien individuel avec un agent de l’Etat ou du Haut-commissariat dont l’issue conditionne l’obtention ou non de la nationalité française.


Need an appointment at the prefecture?

336 prefectures and sub-prefectures, 686 types of meetings. Unlimited real-time email and SMS alert. No account creation. 9.90€

Get an appointment

Get your appointment in 15 days on average

About

Rendez-vous Préfecture offers you to be alerted instantly as soon as an appointment is available in your prefecture, which works for all types of appointments and in all the prefectures and sub-prefectures of France.

© 2022 Rendez-vous Préfecture